Pour approfondir

9 articles

« Dans les pays développés, on a cru que les antibiotiques et les vaccins allaient rapidement résoudre le problème des maladies infectieuses et qu’il fallait désormais se concentrer sur les maladies chroniques. L’épidémie de covid-19 est venue nous prouver le contraire. »

Visible sur la page d’accueil de l’Université de Montpellier,  un interview de Mircea Sofonea,  enseignant-chercheur épidémiologiste au sein du laboratoire Maladies Infectieuses et Vecteurs : Écologie, Génétique, Évolution et Contrôle (Mars 21)