Publics cibles

A l’entrée du M1 :

  • des étudiants issus
    • des licences Sciences de la Vie ou Sciences de la Vie et de la Terre, en particulier les parcours suivant : Ecologie et Biologie des Organismes, Biologie des Organismes et des Populations, Sciences de l’Environnement, Microbiologie, Biologie Cellulaire et Physiologie,
    • des licences Sciences de la Santé
    • des licences Biologie et Humanité (universités catholiques)….,
  • des étudiants de 4ième année de pharmacie ou de médecine humaine.
  • Plus secondairement, des étudiants issus de licence de Géographie et Aménagement, Sciences Sociales, Sciences sanitaires et sociales[1]. Leur intégration sera validée en fonction d’éléments additionnels de leur dossier indiquant leurs capacités à acquérir rapidement certains éléments de sciences dites « dures ».

 

A l’entrée du M2 :

  • de droit, les étudiants ayant acquis le M1 Eco-EPI
  • des étudiants en réorientation, issus d’un M1 Biologie, Biologie-santé, Santé, Sciences du vivant, Santé publique, Microbiologie, Nutrition et sciences des aliments, Biologie–agro sciences, Agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêt, Biodiversité, écologie et évolution, Risques et environnement, Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF), 2nd degré. Leur intégration sera évaluée sur les éléments de prérequis de M1 indispensables à la poursuite en M2 Eco-EPI EEI ou GS, des éléments de cohérence entre leur projet de formation et les objectifs de la mention et en fonction des places vacantes potentielles par rapport aux capacités d’accueil
  • des étudiants de 6ème année vétérinaire au projet professionnel tourné vers la surveillance épidémiologique « one health » ou la recherche ( sous des conditions identiques à celles listes au-dessus)
  • En formation continue, et surtout en alternance (si demande validée par le CFA)
    • des personnels des services de veille sanitaire (souvent issus des masters centrées sur des sciences humaines)[2]
    • des pharmaciens, médecins en internat en réponse au besoin de compétences intégratives de futurs professionnels de Santé
    • des étudiants de niveau Master 1 en Pharmacologie, Biotechnologie, Sciences du médicament, se projetant futurs cadres R&D d’entreprises pharmaceutiques dans le domaine des épidémies infectieuses et parasitaires

[1] Pour une poursuite a priori en M2 « gestion et surveillance »

[2] Pour une poursuite en M2 « gestion et surveillance »

Modalités de candidature

Modalités de candidature

Les candidatures débuteront le 05/04/2021 et se termineront le 18/06/2021 Elles se réalisent sur le site de la Faculté de Sciences de […]